Biodiversité et sites de culture

Les zones destinées à la production d’arbres de Noël sont choisies en prenant en compte l’environnement aquatique, la culture et les monuments anciens. En outre, très peu d’arbres de Noël sont cultivés dans des zones forestières, tandis que tous les domaines qui cultivent des arbres de Noël sont soumis à des exigences en termes de forêt et de nature préservée pour préserver les habitats des insectes, oiseaux, plantes et champignons.

Autour des sites et sur les sites de production doivent être plantées des bordures d’arbres et d’arbustes et des haies brise-vent, et des corridors biologiques doivent être installés pour la faune le long des chemins et en bout de champ. Ceux-ci seront coupés en août au plus tôt. Enfin, des corridors biologiques pour la flore doivent être installés le long des routes et des bords de champ pour donner de bons habitats aux insectes et à la faune.

Une fois achevé le temps de rotation, la terre n’est pas travaillée ; seul un broyage superficiel est effectué pour préserver les organismes vivant dans les sols et conserver le CO2 dans les racines des plantes.

UN Goal 15